Fiche métier : Charpentier métallique

Dans le Morbihan, le métier de charpentier métallique recrute beaucoup ces dernières années. Ce métier convient à la fois au genre masculin qu’au féminin. Mais quelques connaissances techniques et un certain savoir-faire s’imposent pour envisager de faire carrière dans ce domaine.

charpentier métallique

Description métier

Le métier de charpentier métallique appartient au secteur de l’industrie métallurgique et fonderie, des travaux publics ainsi qu’au gros œuvre bâtiment. Ce métier, particulièrement prisé des jeunes à Vannes, consiste à construire différents types d’ouvrages dédiés à un usage privatif ou public : immeubles, hangars, pylônes, ponts, centrales, usines ou passerelles. Le charpentier métallique travaille généralement dans un atelier d’usinage pour fabriquer des structures métalliques de taille plus ou moins importante. Il participe également à l’assemblage de pièces sur un chantier, d’abord au sol puis souvent en hauteur. C’est un métier d’équipe qui nécessite une connaissance approfondie des matériaux utilisés, des consignes de sécurité en vigueur sur le chantier et la lecture de plans. Le charpentier métallique possède également des compétences en découpage, traçage, soudage manuel ou assisté par ordinateur. Certains professionnels se spécialisent dans un domaine spécifique comme le dessin, l’éco-construction ou encore le soudage.

Principales activités

À Lorient, le charpentier métallique peut évoluer au sein d’un atelier d’usinage ou sur un chantier privé. Ces principales tâches consistent à :

  • Faire une étude du projet : étudier les plans dessinés par l’architecte ou le dessinateur, choisir les matériaux adaptés.
     
  • Commander les métaux.
     
  • Faire le devis nécessaire pour ajuster les pièces avec les éléments de la charpente, dessiner les plans à l’aide d’un logiciel de CAO.
     
  • Découper et plier les éléments métalliques avec des machines à commande numérique.
     
  • Percer, souder et assembler les différentes pièces métalliques.
     
  • Monter un échafaudage (facultatif).
     
  • Réaliser le montage de la structure métallique avec un outil de levage ou une grue.
     
  • Fixer les différents éléments de la charpente (boulons, soudures, rivets)

Le charpentier métallique peut également participer à la restauration de charpentes existantes. Il travaille essentiellement dans le respect des règles de sécurité exigées dans ce métier.

charpente métallique

Formation et diplômes

Le métier de charpentier métallique est accessible à partir du CAP au bac +2. Les diplômes requis pour exercer ce métier à Auray sont :

  • CAP serrurier métallier, réalisation en chaudronnerie industrielle ou soudage option A/B (chaudronnerie, soudage)
  • BAC Pro technicien en chaudronnerie industrielle, ouvrages du bâtiment, métallerie
  • BAC Techno STI2D, développement durable
  • MC Technicien en soudage
  • BTS construction métallique
  • BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Qualités requises

Le charpentier métallique est un bon technicien capable de lire un plan d’étude, visualiser des formes et des volumes dans l’espace, réaliser des calculs plus ou moins complexes, utiliser des logiciels de dessin assisté par ordinateur et connaître les spécificités des matériaux utilisés. C’est aussi un métier qui exige une bonne condition physique. Le charpentier métallique travaille surtout en extérieur et souvent en hauteur. Mais par-dessus tout, il doit avoir le sens du travail en équipe car il doit travailler avec d’autres professionnels pour réussir le montage d’une charpente.