Fiche métier : Chaudronnier

Le travail de l’acier, de l'aluminium, du laiton et du cuivre relève du métier de chaudronnier. Cette profession, particulièrement recherchée ces dernières années dans le Morbihan, exige une bonne maîtrise des outils de chaudronnerie (traditionnels et modernes) ainsi qu’une grande précision. 

Description métier

Le métier de chaudronnier à Vannes consiste à travailler différentes sortes de métaux afin de leur donner une forme avant de les assembler. Il peut à la fois travailler les métaux ferreux (cuivre, laiton) et les alliages légers (aluminium). Pour cela, il dessine d’abord un plan de la pièce à fabriquer. Ensuite, il en reporte les dimensions grandeur nature pour procéder à la mise en forme et le traitement thermique. Le chaudronnier se charge également d’assembler les différentes pièces ainsi créées par soudage et rivetage. Dans son propre atelier ou au sein d’une industrie quelconque, il peut également être amené à assurer la maintenance de pièces existantes, cassées, déformées ou usées. Il établit un diagnostic des différentes pièces pour ensuite décider de les réparer ou les remplacer, selon leur état.

fiche métier : chaudronnier

Principales activités

 Selon qu’il évolue dans un atelier privé ou en milieu industriel, le chaudronnier a pour principale mission de :

  • Préparer et fabriquer des pièces métalliques
     
  • Découper des feuilles de métal selon le tracé exigé
     
  • Vérifier la conformité des pièces
     
  • Donner une forme aux pièces métalliques par pliage, perçage, cintrage ou emboutissage
     
  • Créer des structures métalliques à partir de plans préétablis
     
  • Assembler les différentes pièces métalliques par soudage, rivetage ou boulonnage
     
  • Monter des sous-ensembles selon les normes en vigueur et la qualité exigée

fiche métier : chaudronnier

Formation et diplômes

Plusieurs formations professionnelles permettent d’accéder à un poste de chaudronnier à Auray. Certaines industries exigent également des habilitations supplémentaires pour se spécialiser dans un domaine spécifique.

  • CAP réalisation industrielle en chaudronnerie ou soudage
  • CAP composites, plastiques chaudronnés
  • CAP conduite de systèmes industriels, production et transformation de métaux
  • CAP construction d’ensembles chaudronnés
  • Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle
  • Bac pro TO - technicien outilleur
  • Bac pro fonderie
  • Bac pro réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques
  • Bac techno STI spécialité génie mécanique, option structures métalliques
  • Chaudronnier (Aforp)
  • MC technicien en soudage
  • MC technicien en tuyauterie
  • MC en chaudronnerie aéronautique et spatiale
  • BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
  • BTS fonderie
  • BTS CPRP conception des processus de réalisation de produits
  • BTS CPI conception des produits industriels
  • BTS CICN conception et industrialisation en construction navale
  • BTS AMCR architecture en métal, conception et réalisation
  • Licence professionnelle métiers de l’industrie, conception et amélioration des processus et procédés industriels
  • Licence pro métiers de l’industrie, métallurgie mise en forme de matériaux et soudage
  • Diplôme d’ingénieur de l’Ecole polytechnique de l’université de Montpellier spécialité mécanique structures industrielles (MSI) en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie (FQSC)

Perspectives d’évolution

Avec quelques années de pratique et d’expérience, le chaudronnier peut devenir chef d’atelier, contrôleur qualité ou travailler à son propre compte.