Fiche métier : Chef de chantier

Comme son nom l’indique, un chef de chantier veille au bon déroulement de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment. Il peut s’agir d’une maison, d’un immeuble, d’un monument, d’une infrastructure commerciale ou autre. Le chef de chantier se présente comme étant l’interlocuteur entre les ouvriers et le chef de projet. Il contrôle chaque étape du chantier et veille à ce que le cahier des charges soit parfaitement respecté. Découvrez dans cet article toutes les facettes du métier de chef de chantier.

chef de chantier

Les missions d’un chef de chantier

Le chef de chantier collabore étroitement avec le conducteur de travaux. Il est assez polyvalent pour pouvoir intervenir dans toutes les étapes du processus, de la sélection des matériaux jusqu’aux finitions. Pour faire plus simple, un chef de chantier a pour rôle de : 

  • définir les différentes compétences nécessaires à la réalisation du projet ;
  • constituer l’équipe de chantier et veiller à la bonne coordination des différents métiers sur terrain ;
  • s’assurer du respect des normes de sécurité et d’hygiène ;
  • s’occuper des tâches administratives : contrat de travail, recrutement, suivi du budget, demandes d’autorisation, etc. ;
  • garantir le respect des délais prévus.

Les compétences requises

Le chef de chantier est à la tête de toutes les opérations sur terrain. Il doit alors gérer et mobiliser toute une équipe. C’est pourquoi il est important qu’il ait un réel sens du leadership : gestion des compétences, motivation des ouvriers, délégation de tâches, etc. 

Il doit également être organisé et rigoureux. Un chef de chantier a les épaules pour prendre d’importantes décisions et négocier avec les acteurs du projet. C’est un métier à responsabilités

Il faut aussi qu’il soit polyvalent et connaître les spécificités de chaque métier engagé sur place. Cela permet d’optimiser le suivi des tâches et l’accomplissement des travaux.

Un chef de chantier doit être parfaitement à l’aise avec les chiffres. En effet, il devra réaliser le suivi budgétaire et établir des graphiques sur l’avancement des travaux. 

L’exercice de ce genre métier nécessite d’excellentes conditions physiques. Il s’agit d’un travailleur de terrain qui est amené à se déplacer fréquemment. Une bonne endurance est également requise. Il doit aussi être capable de travailler sous pression. 

chef de chantier

Les formations nécessaires pour devenir chef de chantier

À ce jour, il n’existe pas de formation spécifique pour devenir un chef de chantier. Par ailleurs, il est important de suivre quelques cursus pour booster votre CV et vous préparer au mieux cette prise de responsabilités. 

Il vous faudra disposer d’un Bac professionnel TB2E. Vous en sortirez technicien d’études du bâtiment. Vous pouvez aussi opter pour un Bac professionnel Travaux publics ou dénicher un Titre Professionnel en tant que Conducteur de travaux dans le domaine du bâtiment.

Pensez à décrocher un Bac + 2 en DUT GCCD (génie civil construction durable), un BTS Bâtiment, un BTS TP (travaux public ou encore un BTS EEC (Etude et économie de la construction). Un Bac + 3 serait un atout, notamment une licence professionnelle dans les métiers du BTP