Fiche métier : Conducteur de travaux

Un conducteur de travaux est une personne en charge d’un ou plusieurs chantiers. C’est un métier nécessitant un certain savoir-faire et un instinct managérial. Le conducteur de travaux est étroitement lié avec les chefs de chantier. Le conducteur de travaux a pour but d’assurer le bon déroulement des travaux et garantir une livraison en date et en heure d’un chantier bien exécuté.

Le rôle un conducteur de travaux

La mission d’un conducteur de travaux comporte trois volets. Il ne se contente pas d’avoir une connaissance en BTP ou en management. Il doit avoir plusieurs cordes à son arc. Il doit s’occuper de l’administratif, du pilotage et de l’opérationnel. Dans un premier temps, il doit gérer les démarches administratives nécessaires au démarrage des travaux. Il doit également étudier les plans, évaluer les devis et le budget mais surtout il doit s’occuper de trouver des sous-traitants et des fournisseurs. Dans le management, il se consacrera à la gestion de la main-d’œuvre et des approvisionnements. Toutes les négociations en rapport avec le chantier lui incombent. Et bien évidemment, il doit s’assurer de la bonne exécution des plans en coordonnant et en dirigeant les travaux.

conducteur de travaux

Les compétences requises pour un conducteur de travaux

Un conducteur de travaux doit être une personne polyvalente. Le chef du chantier est son plus proche collaborateur. Le plus difficile dans ce métier est la gestion financière. En effet, il doit analyser les appels d’offres, étudier chaque devis et prix et établir un budget prévisionnel. Ce rôle nécessite également une connaissance des lois qui régissent les marchés privés et publics et les règles en matière de sous-traitante et de sécurité sur un chantier. De plus, il doit être un bon manager, car il a la lourde tâche de diriger des hommes. Mais la plus grande exigence est sa connaissance et sa maîtrise des techniques pour la construction.

Étude requise et salaire d’un conducteur de travaux

Au vu de plusieurs responsabilités qui incombent au conducteur de travaux, son salaire est tout aussi attrayant. En effet, il peut gagner 45 000 € brut en moyenne par an. Mais avant de prétendre à ce salaire, il doit suivre des formations lui permettant de faire face sans problème à toutes ses responsabilités. Pour devenir un conducteur de travaux, vous devez avoir une bonne connaissance du monde de la construction et avoir une expérience du terrain. Dans ce cas, un diplôme des travaux publics ou en Génie civil est indispensable.

La perspective d’évolution d’un conducteur de travaux

C’est la plus haute fonction sur les travaux de construction. Toutefois, il est aussi possible d’aspirer à une autre échelle dans ce domaine. Les responsabilités ne seront pas les mêmes mais vous pourrez encadrer des conducteurs qui débutent dans le métier. Toutefois, ce ne sera possible qu’après plusieurs années d’expérience. Un fait rare, mais qui existe, un conducteur de travaux peut devenir un directeur de production puis un directeur d’exploitation et enfin un directeur général. En effet, plusieurs grands directeurs d’entreprises sont passés par là pour accéder à leur poste actuel. Un conducteur de travaux peut également monter sa propre entreprise pour être indépendant.