Fiche Métier : Couvreur zingueur

Un couvreur zingueur a pour rôle de couvrir les toits d’un bâtiment qu’ils soient en rénovation ou pour une nouvelle construction. Il doit assurer son étanchéité, l’évacuation des eaux de pluie et le faîtage entre la ligne d’égout et le réseau collectif. Le travail d’un couvreur peut commencer une fois que la charpente est mise en place lors d’une nouvelle construction. Il peut également s’occuper de l’isolation thermique d’un toit ou de la restauration de bâtiments publics.

Un couvreur zingueur à Vannes : un métier polyvalent

Pour devenir couvreur zingueur, il ne suffit pas de savoir disposer tous types de matériaux sur un toit. Il doit avoir une grande connaissance de matériaux de revêtements ainsi que de leurs conditions d’utilisation. En plus de ces matériaux, il doit également, savoir monter un échafaudage et instaurer les dispositifs de sécurité. Un couvreur doit être en mesure de réaliser des travaux de maçonnerie, de plomberie ainsi que la pose de bardages. La lecture des plans, le calcul des dimensions, les traçages font partie intégrante des compétences requises d’un couvreur zingueur. Bien évidemment, il ne faut pas oublier les connaissances en normes d’isolation et le respect des consignes et règles de sécurité.

couvreur, toit

Salaire et étude d’un couvreur zingueur en Bretagne

Si vous débutez en tant que couvreur, vous gagnerez un salaire net de 1400 €. Mais au fur et à mesure que vous monterez en compétence, vous pouvez devenir un chef d’équipe ou monter votre propre société et ainsi gagner plus. Pour devenir couvreur, vous devez suivre une étude ou formation de couvreur ou d’étancheur. Si vous avez un BTS, il est même possible de devenir chef de chantier. Cependant, avant de procéder au choix de votre étude, vous devez vous assurer que vous correspondez à l’exigence du métier. C’est un métier à hauteur, une personne sujette à des vertiges ne peut pas prétendre au métier de couvreur zingueur.

Les perspectives d’évolution d’un couvreur zingueur

Un couvreur zingueur a plusieurs possibilités d’évolution. Avec un peu d’expérience, il peut se spécialiser dans une seule technique et créer sa propre entreprise. Mais il peut également rajouter d’autres compétences comme la plomberie ou la menuiserie. Mais le plus intéressant dans ce métier est d’être polyvalent. Non seulement cela vous permet d’évoluer rapidement, mais aussi de s’adapter rapidement à n’importe quelle situation. D’ailleurs, un couvreur ne se limite pas seulement sur un chantier pour exercer son talent et son savoir-faire, il peut évoluer dans divers métiers selon sa préférence et son goût. 

Un métier à risque

Ce n’est pas un métier destiné à des personnes maladroites ou imprudentes. La première règle est d’avoir toujours en tête les consignes de sécurité. Une petite erreur peut coûter la vie à vous ou à l’un de vos collègues. Ce travail n’est pas également destiné à une personne avec une santé fragile. En effet, c’est un travail en plein air qui exige beaucoup de mobilité et qui nécessite une bonne résistance à des conditions difficiles comme la baisse de température ou la pluie. Mais le plus important dans ce métier est de savoir travailler en équipe. Une seule personne ne peut pas à elle seule couvrir un toit, il doit alors s’adapter à d’autres personnes. 

couvreur